Viaducs et cyclistes: il est temps de passer à l’action

Le viaduc du chemin de la Canardière, à Limoilou.

Le viaduc du chemin de la Canardière, à Limoilou.

Quelques jours après l’accident qui a couté la vie à une jeune cycliste de Montréal, les autorités ont installé une nouvelle signalisation invitant les vélos à rouler sur le trottoir aux abords du viaduc où le drame a eu lieu.

À Québec, plusieurs viaducs sont tout aussi dangereux pour les cyclistes qui sont contraints de rouler sur la chaussée pour se conformer à la loi. En voici quelques-uns:

  • Viaduc de la 18e Rue
  • Viaduc de la Canardière
  • Viaduc de la 1re Avenue
  • Viaduc de l’Avenue St-Sacrement
Ce panneau autorise les cyclistes à rouler sur le trottoir tout en donnant priorité aux piétons.

Panneau autorisant les cyclistes à rouler sur le trottoir.

Le viaduc de la 18e Rue est particulièrement dangereux en raison des métrobus 802 qui y circulent. Comme il est à proximité de plusieurs écoles (primaire, secondaire, cégep), une attention particulière devrait y être accordée.

Également à proximité du cégep, le viaduc de la Canardière, où circulent le métrobus 800 et de nombreux poids lourds, est très étroit, et comme le déplorait David Desjardins dans Le Devoir du 3 mai, la chaussée y est dans un état lamentable.

Enfin, le viaduc de l’Avenue St-Sacrement, qui constitue un lien naturel entre la Basse et la Haute-Ville de Québec, est encore plus achalandé. Nous proposions d’ailleurs de le contourner dans cette proposition de lien cyclable entre la Basse et la Haute-Ville de Québec (ce qui nécessiterait l’aménagement d’un passage pour cyclistes et piétons dans la voie ferrée qui borde le parc industriel St-Malo).

Rien ne sert d’attendre une autre tragédie pour passer à l’action. À Québec comme à Montréal, il est urgent de sécuriser ces entonnoirs en autorisant les vélos à rouler sur les trottoirs qui les bordent. Une nouvelle signalisation doit être mise en place… et vite! Sans doute y a-t-il d’autres viaducs dangereux à Québec. Si vous en connaissez, merci de le faire dans la section « commentaires » ci-dessous.

Une réflexion sur “Viaducs et cyclistes: il est temps de passer à l’action

  1. Bonjour,
    Étant moi-même une adepte du vélo et des moyens de transport alternatifs, je viens de découvrir votre site. Pour répondre à votre question, personnellement, le viaduc dangereux qui se trouve sur mon parcours de vélo est celui qui surplombe Louis XIV à la hauteur de l’autoroute Laurentienne. Ce qui est problématique dans son cas est qu’on y trouve deux entrées d’autoroute. Il est donc très difficile de circuler parmi tous ces automobilistes qui veulent emprunter ces sorties. Aussi, il y a peu de parcours alternatifs dans ce secteur. (Au départ, j’utilisais le Corridor des Cheminots, mais, puisque cela implique de devoir remonter la côte de la 3e Avenue ou les suivantes pour rejoindre Charlesbourg, je trouvais que ce détour n’était pas une très bonne option (sur un parcours déjà assez long (Loretteville-Beauport)). Je constate également que je ne suis pas la seule cycliste qui emprunte ce viaduc, y croisant régulièrement d’autres personnes à vélo.

Les commentaires sont fermés.