Passerelle de la rue Soumande : d’abord pour les chars

La nouvelle passerelle de la rue Soumande avec le Centre Vidéotron en arrière-plan.

La nouvelle passerelle de la rue Soumande avec, en arrière-plan, le Centre Vidéotron.

La passerelle de la rue Soumande sera-t-elle piétonne ou cyclo-pédestre ? À la Ville, on se montre rassurant : la passerelle sera accessible aux vélos.

Une courte visite du chantier vient confirmer que l’accessibilité universelle a été prise en compte. On est d’ailleurs en train d’aménager un sentier en lacet pour permettre aux cyclistes et aux personnes à mobilité réduite d’éviter les marches, plutôt abruptes, qui descendent vers l’allée Centre Vidéotron.

Pour les cyclistes, les bénéfices sont toutefois mitigés. Ce projet vise d’abord à permettre aux visiteurs du Centre Vidéotron de se garer à Place Fleur de Lys. Comme il y déjà un viaduc sur la rue Soumande, au-dessus de l’autoroute Laurentienne, cette passerelle doit permettre aux visiteurs d’atteindre le viaduc sans marcher dans les voies d’accès, ce qui ralentirait la circulation (voir le tracé sur OpenStreetMap). En d’autres mots, il s’agit davantage d’une passerelle pour les automobilistes que pour les piétons ou les cyclistes.

À vélo, c’est du pareil au même. Comme la piste cyclable de la rue Soumande prend fin juste avant le viaduc, les cyclistes doivent, de toute façon, se mêler au trafic automobile pour traverser. Ils n’ont donc pas intérêt à emprunter la passerelle.

Rappelons qu’une fois complétée, la passerelle aura couté 2,25 millions $ aux contribuables, soit le double des sommes investies dans la mise en œuvre du Plan directeur du réseau cyclable (PDRC) en 2015 ! Souhaitons que cet investissement contribuera, néanmoins, aux déplacements actifs dans le secteur.

Une réflexion sur “Passerelle de la rue Soumande : d’abord pour les chars

  1. Tout un détour qu’ils auront à faire, ces automobilistes soudainement piétons entre le parking et le Centre Vidéotron. J’ai hâte d’avoir leur feedback.

Les commentaires sont fermés.