Les cyclistes ne disparaissent pas le 31 octobre

La saison tire à sa fin pour cette écolière dont la piste cyclable sera transformée en stationnement.

La saison tire à sa fin pour cette écolière dont la piste cyclable sera transformée en stationnement.

Devrait-on prolonger la période d’ouverture du réseau cyclable ? En 2015, nous lancions le débat avec le slogan : « Les cyclistes ne disparaissent pas le 31 octobre. Pourquoi les pistes cyclables le feraient ? »

Vous avez été nombreux à nous faire part de vos commentaires. Certains ont suggéré de la prolonger la saison d’un mois, d’autres de devancer l’ouverture au printemps. D’autres, encore, de déneiger les pistes en hiver.

À Québec, le réseau cyclable est ouvert du 1er mai au 31 octobre, mais comme vous l’avez souligné, la saison commence bien plus tôt et s’achève aux premières neiges… lorsqu’elle se termine. Car vous êtes de plus en plus nombreux à pédaler 12 mois par année.

Au cours des derniers mois, la Table de concertation vélo des conseils de quartier s’est positionnée en demandant de prolonger la période d’ouverture du 1er avril au 30 novembre et d’envisager la création d’un réseau « quatre axes, quatre saisons ». Évidemment, ce n’est pas demain la veille qu’on va déneiger le Corridor des Cheminots de Limoilou à Valcartier. Personne n’en demande autant ! Mais dans les quartiers centraux, où les distances sont réduites, les cyclistes sont de plus en plus nombreux à étirer la saison. Dans une perspective de développement durable, on devrait les y encourager.

Ailleurs au Québec

Pour éclairer le débat, nous avons voulu savoir ce qu’il en est dans le reste de la province. Voici les dates d’ouverture des réseaux cyclables dans les principales villes du Québec :

Ouverture/fermeture Durée de la saison
Montréal 1er avril au 15 novembre 7 mois et ½
+ 260 km de voies cyclables 4 saisons
Baie-Comeau 1er avril au 1er novembre 7 mois
Laval 14 avril au 15 novembre 7 mois
Drummondville
Longueuil
15 avril au 15 novembre 7 mois
Gatineau 30 avril au 8 novembre 6 mois et 1 sem.
Sherbrooke 1er mai au 1er novembre 6 mois
Québec 1er mai au 31 octobre 6 mois
Sept-Îles 15 avril au 15 octobre 6 mois
Rimouski
Trois-Rivières
1er mai au 15 octobre 5 mois et ½
Shawinigan 1er mai au 14 octobre 5 mois et ½
Saguenay 15 mai au 15 octobre 5 mois
Lévis 15 mai au 30 septembre 4 mois et ½
Montmagny Pas de réglementation Jusqu’aux premières neiges

Montréal montre la voie

 

Si Montréal se distingue, c’est d’abord parce que la période d’ouverture y est plus longue que dans les villes environnantes. Mais la métropole se distingue pour une autre raison. Cet hiver, les arrondissements se sont engagés à déneiger 260 km sur les 680 km que compte son réseau cyclable. C’est 195 km de plus que l’an dernier ! C’est dire à quel point, à l’autre bout de la 20, on prend le vélo 4 saisons au sérieux.

Alors qu’à Montréal, le vélo d’hiver est passé dans les mœurs, la Capitale-Nationale tarde à emboîter le pas. On nous dira que les hivers sont plus froids et qu’il faut bien tenir compte de la glace et de la neige. C’est méconnaître les joies et les défis du vélo d’hiver.

Rouler sous les flocons, c’est comme faire du ski de fond… mais tous les jours ! Le défi, ce n’est pas tant le froid que la cohabitation avec les voitures qui doivent, elles aussi, négocier avec les éléments. Fermer les pistes cyclables en hiver, c’est reléguer les cyclistes nordiques à des artères qu’ils n’empruntent même pas en été. Drôle de paradoxe.

Si la sécurité est une préoccupation, on devrait plutôt s’assurer qu’ils aient accès, en toutes saisons, à des voies cyclables séparées de la circulation automobile.

Une réflexion sur “Les cyclistes ne disparaissent pas le 31 octobre

  1. Dire qu’à Rouyn-Noranda, il y a un vieux règlement loufoque qui interdit de rouler en vélo sur la neige… Heureusement, je crois qu’il n’est plus appliqué depuis qu’un juge a ridiculisé les policiers en entendant une cause à ce sujet il y a quelques années. Mais bref, si on peut se passer de ces stationnements la moitié de l’année, pourquoi pas l’autre moitié? Ça donnerait des voies cyclables faciles à déneiger en plus.

Les commentaires sont fermés.