Passage à niveau : la Cité-Universitaire veut un lien 4 saisons

Le Conseil de quartier de la Cité-Universitaire vient d’adopter une résolution demandant à la Ville de Québec et à l’Arrondissement de Sainte-Foy-Sillery-Cap-Rouge d’entretenir et de déneiger le passage à niveau de l’avenue Montbray cet hiver. À partir de Ste-Foy, c’est un des seuls passages permettant de franchir la voie ferrée pour accéder au Parc industriel Colbert et au Parc technologique (j’en parlais dans ce billet).

La résolution, qui évoque l’orientation 4 du Plan de mobilité durable de la Ville de Québec « Assurer l’accessibilité des lieux d’emploi … par des modes de déplacement autres que l’automobile », souligne que le parc industriel et le parc technologique représentent un pôle de 10 000 emplois dans la région de Québec. Si le passage était ouvert à l’année, le potentiel de transfert modal serait considérable.

Le conseil de quartier ajoute que le passage, qui permet d’accéder à l’avenue Watt puis à la rue Einstein par une piste cyclo-pédestre de plus ou moins 400 mètres, est très achalandé. Aux premières heures du matin, après la première bordée de neige, les marcheurs et les cyclistes étaient déjà nombreux à l’avoir franchi. Sur la photo ci-contre, on compte une dizaine d’empreintes et quelques sillons de bicyclettes. Tous les trottoirs de la ville ne sont pas aussi fréquentés !

Reste à voir si la Ville de Québec compte réellement mettre en œuvre l’orientation 4 de son Plan de mobilité durable ou si les piétons et les cyclistes devront, encore cet hiver, escalader un banc de neige pour traverser la voie ferrée.