Miracle en bas de la côte St-Sacrement

Feux pour piétons Charest/St-Sacrement.

On a ajouté des feux pour piétons à l’intersection Charest/St-Sacrement.

Marcheurs et cyclistes vont pouvoir souffler un peu en bas de la côte St-Sacrement ! Six ans après sa réfection, la Ville de Québec vient enfin d’implanter des feux pour piétons à l’intersection du boulevard Charest et de l’avenue St-Sacrement.

Rappelons qu’il y a un peu plus d’un an, vélurbanisme.com avait dénoncé l’absence de traverses sécuritaires pour les personnes circulant à pied ou à vélo (voir ce billet). À l’époque, la Division du transport se défendait en affirmant que le volume de circulation ne permettait pas l’ajout d’une phase pour piétons. À la place, on nous suggérait un détour de 370 mètres qui, faisions-nous remarquer, ne réglait pas le problème.

Le mois dernier, Philippe Després, un membre du groupe Piétons engagés, a d’ailleurs relancé le débat après avoir reçu une réponse semblable de la municipalité (ci-contre).

Piétons engagés

Il semble que, cette fois-ci, le message ait porté… et contre toutes attentes, la mise en service des feux piétonniers n’a pas provoqué le « Carmageddon » appréhendé par la Division du transport.

Compléter l’intersection

Il s’agit cependant d’une victoire en demi-teinte, puisque les feux récemment installés permettent de traverser St-Sacrement (voir les diapositives 1 et 3, ci-dessous), mais ne permettent toujours pas de traverser Charest. On doit donc, encore et toujours, se rabattre sur la traverse située à l’est de l’intersection (accès Boiteau Luminaire), à une centaine de mètres, ou celle située à l’ouest (sortie de la rue Cyrille-Duquet), à 300 mètres de là.

Il serait pourtant possible (pour ne pas dire facile) d’implanter une phase piétonnière nord-sud sans effectuer la sacro-sainte fluidité de la circulation. Comme les voitures qui arrivent du nord de St-Sacrement ont une bretelle pour rejoindre Charest (en bas à droite), elles n’ont pas à virer à droite au feu vert (diapositive 6 ci-dessous). On pourrait donc synchroniser un feu pour piétons sur cette séquence (ligne jaune), ce qui permettrait aux marcheurs et aux cyclistes de traverser le boulevard de façon sécuritaire.

Sur les diapositives ci-dessus, les séquences des voitures sont indiquées par des flèches rouges et celles des piétons par des lignes vertes. Celle que nous proposons d’ajouter est indiquée en jaune.

Une réflexion sur “Miracle en bas de la côte St-Sacrement

Les commentaires sont fermés.