Le vélo-boulot d’hiver gagne du terrain à Québec

Un groupe de participants se dirige vers l'Université Laval par le vélo-boulevard.

Un groupe de participants se dirige vers l’Université Laval par le vélo-boulevard.

Ce matin, plus de 8000 cyclistes à travers le monde ont pris part au Winter Bike to Work Day, une compétition amicale entre les villes nordiques visant à convaincre le plus de navetteurs à se rendre au travail ou à l’école à vélo.

À Québec, les cyclistes nordiques se sont donnés rendez-vous devant le Palais de Bonhomme pour souligner le départ officiel de la journée du vélo-boulot d’hiver. Après le coup d’envoi, trois groupes se sont élancés vers les principaux pôles d’emplois de Québec et de Lévis : Plateau de Ste-Foy/Université Laval, par le vélo-boulevard, Limoilou/St-Roch, par le parc Victoria et Rive-Sud de Québec (Complexe Desjardins/UQAR), par la traverse Québec-Lévis (voir la carte sur la page de l’événement).

Les cyclistes présents souhaitent sensibiliser la population aux joies de ce mode de transport. « On s’est donnés rendez-vous ce matin parce qu’on veut donner de la visibilité au vélo d’hiver… Certains roulent pour rester en forme, d’autres pour l’environnement ou simplement parce que c’est plus rapide, mais ce qui nous rassemble, c’est le plaisir de rouler l’hiver », explique Martial Van Neste, membre du conseil d’administration de VéloCentrix, qui roule 20 km par jour pour se rendre au travail et ce, en toute saison.

Alors que Montréal s’est engagée à déneiger 395 km de voies cyclables, la Ville de Québec ne déneige qu’une quinzaine de kilomètres. Pour faciliter la pratique du vélo d’hiver, velurbanisme.com a d’ailleurs dévoilé, un peu plus tôt cet hiver, la première carte du réseau blanc de Québec.

Les cyclistes nordiques aimeraient que la Ville accélère la cadence pour encourager ce mode de déplacement. Comme je le notais dans ce billet, le défi, ce n’est pas tant le froid que la cohabitation avec les voitures qui doivent, elles aussi, négocier avec les éléments. Fermer les pistes cyclables en hiver, c’est reléguer les cyclistes à des artères qu’ils n’empruntent même pas en été.

En attendant, plusieurs organismes comme l’atelier communautaire VéloCentrix contribuent au développement du vélo d’hiver en offrant des formations et en aidant leurs membres à adapter leur bicyclette aux conditions hivernales.

Le volet Capitale-Nationale du Winter Bike to Work Day est organisé par l’atelier communautaire VéloCentrix et velurbanisme.com. Merci à tous les membres du comité organisateur ainsi qu’aux nombreux cyclistes qui se sont déplacés pour l’événement !