Québec donne un coup de pouce au printemps

Samuel-de-Champlain Eglise de Sillery

Le Corridor du Littoral, en roulant vers la côte de Sillery.

Signe que le printemps est à nos portes, les chenillettes ont commencé à s’activer sur le Corridor du Littoral et celui des Cheminots. Au rythme où vont les choses (et malgré les tempêtes qui s’en viennent), on pourrait même dévorer l’asphalte d’ici la première d’avril.

Avec des pneus à clous, cependant, on peut déjà parcourir la promenade Samuel-De-Champlain d’un bout à l’autre, du Vieux-Port au Quai-des-Cageux. On roule généralement sur une fine couche de neige (souvent capricieuse), parfois sur l’asphalte.

Seuls quelques tronçons n’ont pas été grattés pour accélérer la fonte. C’est le cas des structures ne pouvant pas supporter le poids de la machinerie et d’un petit tronçon de l’Anse au Foulon, entre la passerelle et la côte Gilmour, qu’on peut cependant franchir à pied.

Rappelons qu’en 2015, la municipalité s’était fixé pour objectif d’ouvrir les pistes cyclables le plus rapidement possible, autour du 1er avril. Si elle ne fait pas mieux ce printemps, ce ne sera pas faute d’avoir essayé ! À pareille date l’an dernier, il n’était toujours pas possible de se rendre du Cap-Blanc à la côte Gilmour sans rouler sur le boulevard.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Piste cyclable du Vieux-Port

Comme l’an dernier cependant, on tarde à déneiger la piste du Vieux-Port. Le tunnel cyclo-pédestre du pont-tunnel Joseph-Samson est particulièrement négligé, malgré son utilisation par un grand nombre de marcheurs.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous avez d’autres informations sur l’ouverture hâtive du réseau cyclable ? Partagez-les avec nous en utilisant la boîte de commentaires ci-dessous ou en envoyant un tweet @velurbanisme.