Hâtons-nous d’ouvrir les bandes cyclables

Interdiction de stationner

C’est de l’interdiction de se stationner dans les bandes cyclables dont il est question…

Depuis que l’administration Labeaume a annoncé son intention de devancer l’ouverture du réseau cyclable au printemps, les cols blancs sont aux prises avec un dilemme. Que se passera-t-il si on pose les bollards disons… le 1er avril, et qu’il y a une tempête de neige dans les jours suivants ?

La question est légitime mais l’enjeu est théorique. Depuis 3 ans, velurbanisme.com collige les dates de nettoyage, de marquage et de pose des bollards sur la bande cyclable de la 8e Avenue. Ce que nous constatons, c’est que les délinéateurs flexibles ne sont jamais posés avant la 2e ou la 3e semaine de mai, soit plusieurs semaines après l’ouverture officielle du réseau.

Tableau 1 : Ouverture de la bande cyclable de la 8e Avenue
Année Nettoyage Marquage Pose des bollards
2013 N/A N/A 13 mai
2014 N/A
2015 8 mai 20 mai
1er mai au 31 octobre

Le réseau est ouvert du 1er mai au 31 octobre.

Pourquoi ? Parce que la Ville ne peut pas préparer les bandes cyclables tant que des voitures y sont stationnées. Comme le stationnement y est permis jusqu’au 30 avril, on comprend que les bollards ne soient pas posés le jour suivant.

Par conséquent, lorsque des groupes de citoyens et de cyclistes, comme velurbanisme.com et la Table de concertation vélo des conseils de quartier, demandent qu’on ouvre les voies cyclables le 1er avril plutôt que le 1er mai, ce que nous demandons concrètement, c’est que les voitures n’aient plus le droit de s’y garer à partir de cette date.

C’est de l’interdiction de se stationner dont il est question, pas de la date où seront posé les bollards.

En interdisant le stationnement à partir du 1er avril, la Ville se donnerait plus de temps pour nettoyer la chaussée, peindre les bandes cyclables et poser les délinéateurs. Avec un peu de chance, le travail pourrait être complété à la mi-avril, lorsque l’achalandage explose.

Évidemment, nous sommes conscients qu’il peut y avoir des chutes de neige en avril, mais nous savons aussi qu’il peut faire beau et nous aimerions rouler en sécurité dès que les conditions le permettent.

2 réflexions sur “Hâtons-nous d’ouvrir les bandes cyclables

  1. Est-ce que vous parlez de la soirée d’information tenue au centre Jean-Guy Drolet le 5 avril, Madame Morency? Si oui, à moins que je ne me trompe, c’est UN représentant de la ville qui a tenu de tels propos. Autrement, je seconde votre commentaire à 100 %. Je trouve aberrant de demander aux utilisateurs de la route les moins favorisés (en matière d’infrastructures, on s’entend…) de faire preuve de tolérance face aux comportements délinquants des automobilistes.

  2. Vraiment, j’suis tombée « sur le cul », pardonnez mon expression, lorsque j’ai entendu une représentante de la ville l’autre soir à une assemblée, dire qu’il fallait, nous cyclistes qui passent toujours en dernier, ÊTRE TOLÉRANT à l’égard des automobilistes qui étaient encore garés dans les voies cyclables APRÈS le 1er mai. !!! Il faut qu’ils s’habituent pauvre eux-autres !!

    Bref elle nous recommandait carrément de laisser faire une infraction de la route…

Les commentaires sont fermés.