Lévis mise sur son réseau en site propre

Le parcours des Anses est en chantier aux abords de la gare fluviale.

Le parcours des Anses est en chantier aux abords de la gare fluviale.

La ville de Lévis connaît une expansion rapide et le développement de son réseau cyclable semble suivre la cadence. Son schéma d’aménagement et de développement prévoyait l’ajout de 1000 unités de logement par année au cours de la période 2008-2016, ce qui s’est traduit par la transformation de plusieurs milieux ruraux en zone d’habitation.

Quelle place fait-on au vélo lorsqu’un quartier sort de terre ? Une grande place, à tout le moins sur la Rive-Sud ! Bien que, dans les vieux quartiers, on s’accommode d’un réseau cyclable archaïque (j’en parlais ici), dans les nouveaux développements, l’administration municipale a redoublé d’ardeur pour implanter un réseau en site propre, sécuritaire et convivial. Notre analyse avant/après.

Secteur du Costco

On a profité du développement de la tête des ponts pour aménager une piste cyclable bidirectionnelle au nord de la rue de la Concorde, dans le secteur du Costco. Si vous avez de la difficulté à gérer votre stress comme cet homme qui, excédé par un embouteillage dans le stationnement du club-entrepôt, a chargé un employé avec sa camionnette avant de lui sauter à la gorge, on vous recommande fortement d’y aller à bicyclette.


Rue Charles-Rodrigue

Avant même que les condos ne sortent de terre, on a aménagé une piste cyclo-pédestre sur la rue Charles-Rodrigue. La densité de ce nouveau secteur résidentiel devrait être favorable aux modes de transports actifs.


Rue de la Pascaline

Même chose sur la rue de la Pascaline, encore à l’état sauvage…


Jonction des rues Charles-Rodrigue/de la Pascaline

La Rive-Sud compte beaucoup de carrefours giratoires et on se fait un devoir d’y faire une place au vélo.


Boulevard Alphonse-Desjardins

On a profité de la réfection du boulevard Alphonse-Desjardins, en 2012, pour reculer le trottoir et le séparer de la circulation à l’aide d’une piste cyclable, elle-même protégée par une bande de verdure.


Quartier Miscéo

On a intégré une piste cyclable sur la rue J.-B.- Michaud, dans le quartier d’affaire et de divertissement Miscéo, où se trouve le Centre de congrès et d’expositions de Lévis.


Tête des ponts

La bande cyclable séparée de la circulation par des délinéateurs flexibles a été remplacée par une piste cyclable en site propre en direction des ponts, sur le boulevard Guillaume-Couture. Considérant la vitesse des voitures, ce n’est pas un luxe.


Une réflexion sur “Lévis mise sur son réseau en site propre

  1. Beau travail, Lévis. Et merci de nous rapporter la nouvelle, Vélurbaniste!

    Je crois qu’on peut observer deux facteurs à l’oeuvre, ici:

    1- L’influence d’un maire cycliste sur le développement du réseau cyclable de sa ville. Ça ne nuit pas que M. Lehouiller soit un cycliste…

    2- Partir d’un terrain « vierge » pour créer un quartier versus essayer d’adapter une trame urbaine existante pour la rendre accueillante pour les cyclistes. Il y a une méchante différence. C’est ce qui explique, probablement, pourquoi Lebourgneuf est assez bien pourvu en pistes cyclables.

Les commentaires sont fermés.