Les piétons seront plus visibles dans Limoilou

On a peint des lignes blanches pour accroitre la visibilité des piétons au coin 18e Rue/Benoît-XV.

On a peint des lignes blanches pour accroître la visibilité des piétons au coin 18e Rue/Benoît-XV.

Les piétons seront un peu plus visibles à l’intersection de la 18e Rue et du boulevard Benoît-XV. La Ville de Québec vient en effet de donner suite à la demande, formulée par velurbanisme.com, de peindre un passage pour piétons à cette intersection achalandée, tant par les automobilistes que les écoliers, qui sont nombreux à traverser la 18e Rue pour se rendre à l’école secondaire de La Cité.

Ce nouveau marquage au sol (photo ci-contre) devrait rendre l’intersection un peu plus sécuritaire. Il s’agit cependant d’une mesure minimale, puisqu’on a peint deux lignes blanches au lieu des bandes blanches, plus visibles et plus durables, que nous avions demandées. Cela soulève bien sûr une question. Quels critères utilise-t-on pour déterminer le type de passage pour piétons ? Pourquoi ménage-t-on sur la peinture au coin de Benoît-XV alors qu’un peu plus loin, toujours sur la 18e Rue, on a peint de larges bandes blanches ?

Une intersection surdimensionnée

18e Rue Benoit XV

De larges pans de la chaussée ne sont jamais utilisés par les voitures.

D’autre part, cela ne change rien au fait que cette intersection est surdimensionnée. Les piétons doivent marcher plus de 20 mètres pour traverser la 18e Rue et le boulevard Benoît-XV en raison de voies trop larges et de rayons de courbure dignes d’une bretelle d’autoroute. Une bonne conception permettrait pourtant de réduire la traverse de la 18e Rue à 12 mètres et celle du Benoît-XV à 6 mètres. Ici, l’expression « faire marcher le monde » prend tout son sens.

Comble du ridicule, cet espace excédentaire ne sert à personne. En hiver, la situation saute aux yeux. Après une faible neige, on constate que de larges pans de la chaussée ne sont pas utilisés par les voitures (photos ci-contre et ci-dessous).

De la place pour tout le monde

18e Rue Benoit XV Eko

Des saillies de trottoir permettraient de réduire la largeur de la chaussée.

Comme deux des quatre voies de Benoît-XV sont utilisées pour du stationnement, l’aménagement de saillies de trottoir permettrait de ramener ce « boulevard » (il s’agit en fait d’une rue résidentielle) à des proportions raisonnables. Par ailleurs, la réduction de la largeur de la 18e Rue de 15 m (20 m à l’intersection) à 12 m permettrait de réduire l’exposition des piétons aux véhicules motorisés et d’ajouter de la verdure sans affecter le débit de circulation.

Enfin, la transformation de la voie de droite, où circule le métrobus 802 (de même que le 4 et le 36), en voie réservée, devrait être considérée. En plus de mettre fin aux dépassements dangereux, la création d’une voie réservée améliorerait la régularité et la rapidité de la desserte entre le terminus Beauport et le Centre Vidéotron.

La carte ci-dessous résume les modifications proposées.

2 réflexions sur “Les piétons seront plus visibles dans Limoilou

  1. La solution d’aménagement est intéressante, mais les deux zones d’attente pour le bus doivent être dégagées sur une longueur minimale de 19 m, qui représente la longueur des véhicules utilisés sur le parcours 802 (Nova LFS Artic), Ce dégagement est particulièrement important dans la mesure où la ville ne déneigera pas les andains sur la banquette de verdure en hiver, ce qui rendra plus difficile l’utilisation des trois portes du bus à ces arrêts.

Les commentaires sont fermés.