St-Sauveur aura son vélo-boulevard

Montmagny

On a retenu notre proposition de fermer la rue Montmagny entre Dollard et Raoul-Jobin.

Le quartier St-Sauveur aura son vélo-boulevard ! Dans un dépliant distribué aujourd’hui aux résidents de la rue Montmagny, la Ville de Québec précise la configuration finale du premier axe cyclable entre la rivière St-Charles à la Pente-Douce.

Le compromis adopté retirera beaucoup moins d’espace de stationnement, mais apaisera davantage la circulation automobile, puisque la municipalité a retenu la proposition du velurbanisme.com de fermer la rue Montmagny entre les rues Dollard et Raoul-Jobin (en bleu sur la carte ci-dessous).

Dans le dépliant distribué cette après-midi, on peut lire :

Afin d’améliorer la sécurité à l’intersection avec la rue de l’Aqueduc, la rue Montmagny, entre les rues Dollard et Raoul-Jobin, sera fermée à la circulation automobile en tout temps. Seuls les piétons et les cyclistes pourront emprunter ce tronçon.

Un peu à l’image du vélo-boulevard Père-Marquette, dans Montcalm, cette modification devrait conforter le caractère résidentiel de la rue Montmagny en décourageant les automobilistes arrivant de St-Vallier de l’emprunter pour éviter le trafic sur Marie-de-l’Incarnation.

Les travaux seront réalisés d’ici la fin du mois, lorsque les températures le permettront.

Plan de la nouvelle signalisation des rues de Courcelette et Montmagny, dans St-Sauveur.

Plan de la nouvelle signalisation des rues de Courcelette et Montmagny, dans St-Sauveur.

4 réflexions sur “St-Sauveur aura son vélo-boulevard

  1. Un peut de peinture au sol et de la bonne volonté de la part des automobilistes et la sécurité des cyclistes urbain qui respecte la signalisation est grandement amilioré a peut de frais. Une façon de faire qu’ont peut étendre partout en ville par exemple Louis XIV.

  2. Ce n’est pas un projet parfait, mais pour les cyclistes utilitaires comme moi, une voie partagée avec une voie à contresens me suffira amplement pour que j’emprunte ce tronçon. Bonne idée de couper la rue en deux à la hauteur de la rue de l’Aqueduc! Avec du pavage neuf, ce sera un incontournable dans le quartier!

    • Je vais l’utiliser également, surtout à l’heure de pointe du matin pour éviter la rage des taxis sur Marie-de-l’Incarnation et aller joindre la Pente-Douce. Mais les croisements de Saint-Vallier et de l’Aquéduc sont encore plus dangereux, à mon avis, que de rouler sur Mdl’I. Il y a une faible visibilité et les voitures n’ont pas d’arrêt à ces intersections. Ça prendrait soit des feux, soit des arrêts (4-stop). Mais ce sera probablement pas instauré pour préserver la sainte-mobilité automobile.

Les commentaires sont fermés.