Un premier projet de voie réservée bus-vélo

Viaduc 1re Avenue

Le droit des vélos de rouler dans la voie réservée doit être explicite, estime le Conseil de quartier de Lairet.

L’idée de mentionner les vélos, au même titre que les bus et les taxis, sur la signalisation des voies réservées, fait du chemin ! S’inspirant de la signalisation en vigueur à Ottawa (photo ci-dessous), le Conseil de quartier de Lairet a proposé le marquage d’une voie réservée bus-vélo sous le viaduc ferroviaire de la 1re Avenue.

La résolution « concernant la circulation des cyclistes sur les voies réservées, plus particulièrement sous le viaduc de la 1re Avenue », qui a été adoptée à l’unanimité, est libellée comme suit :

Rappelant qu’à Québec, les cyclistes ont le droit de circuler sur les voies réservées en vertu du règlement municipal R.V.Q. 2111 et du règlement d’agglomération R.A.V.Q 842.

Notant que, malgré cela, la signalisation en place sur les voies réservées ne fait mention que des bus et des taxis.

Notant que dans d’autres municipalités, comme à Ottawa, la signalisation indique clairement le droit des cyclistes de circuler sur les voies réservées sur les panneaux de signalisation (en accompagnant le symbole d’autobus d’un symbole de vélo) et sur l’asphalte (en accompagnant les losanges peints au sol de symboles de vélos, comme on le fait sur les chaussées désignées).

Notant que cette façon de faire rehausserait la sécurité des cyclistes qui doivent passer sous le viaduc ferroviaire de la 1re Avenue, qui est également une voie réservée.

SUR PROPOSITION DE M. Alexandre St-Laurent DÛMENT APPUYÉE PAR M. Jacques Latulippe, IL EST RÉSOLU QUE le conseil d’administration du conseil de quartier de Lairet demande au Bureau du transport, en partenariat avec les autres autorités compétentes d’indiquer, de façon explicite le droit des cyclistes de circuler sur la voie réservée passant sous le viaduc ferroviaire de la 1re Avenue par une signalisation et un marquage au sol adéquat (sur le modèle de ce qui se fait à Ottawa).

Cela fait plusieurs années que le conseil de quartier cherche une façon de rehausser la sécurité des cyclistes sous le viaduc ferroviaire de la 1re Avenue. Cependant, comme l’emprise de la chaussée est trop étroite pour aménager une bande cyclable, aucune solution concrète n’avait encore été identifiée. L’utilisation de la voie réservée, à travers la mise en place d’une signalisation explicite, apparaît donc comme le meilleur compromis pour faciliter la cohabitation entre les cyclistes et les autres usagers de la route.

Pensez-vous que d’autres voies réservées devraient être mises à niveau sur le modèle d’Ottawa ?

2 réflexions sur “Un premier projet de voie réservée bus-vélo

  1. Sur la rue Viau, à Montréal, entre la rue Sherbrooke et le boulevard Rosemont, on a ajouté une ligne pointillée pour délimiter l’espace réservée aux vélos de celle réservée aux autobus.viau-entre-rosemont-et-sherbrooke

  2. Toutes les voies réservées aux autobus devraient être clairement identifiées comme étant des voies réservées aussi aux cyclistes, en particulier celles où il y a une forte densité de population.

Les commentaires sont fermés.