Pistes cyclables : les investissements au beau fixe

La phase III de la promenade Samuel-de Champlain implique le réaménagement de la piste cyclable.

La Ville de Québec veut faire plus avec moins. Dans son budget d’investissement, adopté le mois dernier, le comité exécutif confirme son intention de consacrer 3 millions $ par année à la mise en œuvre de la Vision des déplacements à vélo.

En 2016, le même montant avait permis d’ajouter 8,6 km au réseau cyclable. Or, la municipalité souhaite aménager 24 km en 2017, et un peu moins les années suivantes.

Selon le Programme triennal d’immobilisations 2017-19 :

Pour 2017, il est prévu d’ajouter 16 km de voie cyclable et d’en réaménager 8 km. Le nombre de kilomètres actuellement prévus pour 2018 (15 km) et 2019 (14 km) sera précisé au cours de la prochaine année en fonction de la programmation des projets du Service de l’Ingénierie.

Pour ajouter 16 km et réaménager 8 km l’été prochain, la municipalité devra mettre les bouchées doubles… ou triples.

1 million de moins

Bien que les investissements projetés correspondent à ce qui a été annoncé dans la Vision des déplacements à vélo, c’est un recul par rapport à ce qui avait été planifié deux ans plus tôt.

Dans son Programme triennal d’immobilisations 2015-17, la municipalité prévoyait consacrer 4 millions $ au développement du réseau cyclable en 2017, soit 1 million $ de plus.

Tableau : Investissements planifiés pour la mise en œuvre du PDRC/Vision des déplacements à vélo
2015 2016 2017 2018 2019 Budget triennal
PTI 2015-17 1 million 3 millions 4 millions 8 millions
PTI 2016-18 3 millions 3 millions 3 millions 9 millions
PTI 2017-19 3 millions 3 millions 3 millions 9 millions

4 projets d’envergure

 

Le financement de certains projets pourrait toutefois passer par d’autres postes budgétaires. Selon le nouveau budget d’investissement, au moins quatre projets s’élevant à plus de 25 millions $ incluent des aménagements cyclables :

  • la création de l’écoquartier de la Pointe-aux-Lièvres comprend l’aménagement d’une passerelle cyclo-piétonne au-dessus de la rivière St-Charles, à mi-chemin entre le pont Drouin et le pont Lavigueur ;
  • le développement de l’écoquartier D’Estimauville comprend la conception d’un lien cyclo-piétonnier vers la baie de Beauport ;
  • le réaménagement de la route de l’Église selon l’approche « complete streets » vise, entre autres, l’implantation d’une piste cyclable en site propre du côté ouest ;
  • la réalisation de la phase III de la promenade Samuel-de Champlain implique le réaménagement de la piste cyclable entre la côte de Sillery et la côte Gilmour.

Des sommes importantes seront également consacrées au parachèvement de l’avenue Chauveau et au réaménagement des boulevards de l’Auvergne, Pierre-Bertrand et Raymond. Comme des projets de la Vision des déplacements à vélo sont planifiés sur ces artères, on peut s’attendre à ce que la municipalité en profite pour faire d’une pierre deux coups.